Galerie by MAROCOTEL

Marocotel By Equiphôtel Paris rend hommage aux talents nationaux et internationaux.

Pour la deuxième édition consécutive, nous allons créer un espace qui sera baptisé « Marocotel la Galerie », et qui aura pour principal objectif de mettre en valeur les architectes, architectes d’intérieur et designers.
Cet espace servira à mettre en valeur leurs créations en meubles, en objet de décoration, en réalisation de projet en maquette ou sur planche, etc…

Les Designers présents sur cette édition :

Bouchra Boudoua

Originaire de Casablanca, Bouchra Boudoua est une jeune architecte d’intérieur et designer diplômée de la prestigieuse St. Martins school de Londres. Après 5 ans à l'étranger, qui incluent un passage chez Elle Déco UK, elle décide de s’installer au Maroc où elle  travaille sur plusieurs projets de déco et de création.

Plus >

Coup de cœur pour la ville Ocre, elle y passe beaucoup de temps à s'approprier l'artisanat Marocain mais aussi  depuis un an à créer des collections de céramique contemporaine en étroite collaboration avec des potiers de la région de Marrakech.

Ayant passé une grande partie de son enfance dans le magasin de tissus de sa mère, Bouchra a l'œil pour les matières, les couleurs, et surtout pour les motifs.

Ces motifs, Bouchra les voit partout dans son quotidien Marrakchi: un sol en carreaux de ciment usé, une broderie traditionnelle, un détail architectural d'une maison de terre.

C'est en collaborant avec des artisans potiers qu'elle essaye de retraduire ces informations graphiques dans des objets du quotidien.

Chaque objet est entièrement fait à la main et les petites imperfections sont valorisées car elles représentent la nature du travail artisanal.

À travers ce travail d'échange, Bouchra donne et reçoit; elle s'informe sur les techniques, les matériaux et les limitations pour consacrer par la suite beaucoup de temps à développer de nouvelles méthodes pour créer des objets faits à la manière traditionnelle mais qui répondent à un besoin esthétique contemporain.

Pour certains de ses objets, Bouchra introduit d'autres matériaux comme l'osier et le bois et travaille par conséquent avec  d'autres corps de métier.

À travers sa recherche et ses créations, Bouchra aspire à revaloriser l'artisanat Marocain tout en préservant l'essence de ces techniques ancestrales.

Mehdi Khassouane

Architecte d’intérieur et designer, Mehdi Khessouane est tombé très tôt dans le chaudron de la création.

Né d’un père architecte et d’une mère passionnée d’art, il est depuis toujours attiré par le dessin et les sciences.

Plus >

Son diplôme de Beaux-Arts en poche, il travaille comme chef de projet pour la réhabilitation de la place Lalla Yidouna à Fès.

En 2012, il part aux Etats-Unis pour un stage à la Harvard GraduateSchool of design.

Il crée ensuite « MK Concept », une agence de créatif design qui intervient dans tous les aspects artistiques liés au meuble, à la mode ou encore à la vidéo.

Il a participé trois fois d'affilée à la Fashion Week de Casablanca et de Lisbonne.

Sensible aux enjeux environnementaux, Mehdi poursuitson combat contre le réchauffement climatique, en travaillant notamment sur la transformation des déchets en objets de design.

Hamed Ouattara

Diplômé en création industrielle de la prestigieuse ENSCI à Paris, Hamed Ouattara est un designer burkinabé.

Plus >

Il a développé le concept de « design social » : l’utilisation de matériaux trouvés dans la rue et la valorisation du savoir-faire local pour la création de mobilier design et moderne.
Ses créations ne sont pasuniquement des objets d’art, elles représentent également pour lui un prétexte pour créer de l’emploi chez les jeunes Burkinabés et insuffler de la créativité dans ce secteur.
Il participe dans les années 90 à ses premières expositions collectives puis individuelles à Ouagadougou. Il expose ensuite à Grenoble en 1998, Bruxelles en 1999. Depuis les expositions s’enchaîneront à travers l’Europe et les Etats-Unis.
Primé à plusieurs reprises, Hamed a été distingué chevalier de l’Ordre de Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication du Burkina Faso.

Il s’engage pour faire ressortir un design qui reflète la réalité de l’Afrique.

 

Rabi Sisbane

Artiste dans l’âme, Rabi Sisbane est un véritable autodidacte qui a toujours été passionné par le monde du design et de la décoration d’intérieur.

Plus >

Il intègre en 2012 une agence d’architecture d’intérieur basée à Marrakech en tant que stagiaire.

Cette opportunité lui a permis de vivre sa passion, celle des matériaux, des styles et des tendances qui n’ont aujourd’hui plus de secrets pour lui.

Ses premières pièces ayant eu un succès encourageant, il poursuit son chemin en puisant son inspiration dans le monde qui l’entoure, dans le patrimoine marocain, les décors d’époque mais aussi les objets les plus contemporains.

Il détourne parfois les articles les plus classiques pour leur apporter une seconde vie et un aspect plus design.

Soukeina

Motivée par une curiosité aiguë et une envie de toucher à tout, elle réussit avec brio à combiner plusieurs disciplines artistiques dans ses projets professionnels.

Plutôt que de considérer chacune des disciplines qui la passionnent comme indépendante des autres, elle choisit de toutes les lier et de créer ainsi son propre univers où arts visuels, design d’objet, stylisme et aménagement d’espace se côtoient, s’inspirent et se mélangent.

Plus >

Après une formation en design d’objets et d’intérieur, qu’elle a complété de son propre gré par divers ateliers, autant pour nourrir ses passions que pour renouveler ses inspirations, elle se lance dans la grande aventure de l’entreprenariat, en fondant en 2012 SHAPE, une agence de conseil stratégique en global design, où elle mêle stratégie et design, mettant l’utilisateur au coeur de son processus de travail.

Elle initie en 2014 HOUNA (“ici” en arabe), une plateforme collaborative qui vise à renforcer l’économie créative et brouiller les frontières entre le créateur et le public.

COLLABORATEURS dans la production et la réflexion matérielle:

Jerdal (boucherouite) à travers  IDYR ( Amal Kenzari  & Fadwa Moussaif)  :  Entreprise sociale

Artisanes :

  • Fatima : 48 ans a grandi dans un entourage où boucharouitte est une activité très pratiquée.
    Après plusieurs formations en finition et design, elle est maintenant capable de tisser méticuleusement différents motifs, et traduire la créativité en de magnifiques tableaux et tapis tissés soigneusement
  • Meryem : 45 ans est la première bénéficiaire de IDYR, avec une expérience de plus de 20 ans dans le domaine de l’artisanat et des formations en design et choix de couleurs, elle est maintenant capable de tisser des modèles traditionnels et modernes très divers
  • Milouda : 57 ans, isolée dans un petit terrain, elle cachait avec elle des mains en or, qui tissent finement et méticuleusement.

Menuiserie :

  • Mehdi ES SAOUIRATE : Maalem  bois
  • Mohamed Jalil : Maalem bois
  • Abdelghni Berreffass : Maalem kherat

Tapisserie :

  • Hamid Lachhab : Tapissier
  • Abderrahim : Maalem Sour-dour

Ulrich Zouanda

Originaire du Congo et résident au Maroc depuis ses 14 ans, Ulrich Zouanda a été touché très tôt par la fièvre de l’art.

Plus >

Avec une envie perpétuelle de créer, d’innover, ce jeune artiste manie avec habiletéle métal et le fil de fer qu’il transforme en sculptures, des œuvres semi-abstraites qui expriment formes et mouvement.

Dans l’intimité de son atelier, lors de ses expositions ou pendant les ateliers d’art qu’il anime, Ulrich fait preuve d’une maturité croissante.

Il se prête volontiers aux défis en créant à la demande des pièces uniques pour des architectes, décorateurs ou particuliers.

Il compte à son actif plusieurs prix et expositions.

Son travail est inspiré de l'Afrique d'où il vient et du pays qui l'a accueilli, le Maroc.

The Moroccans

THE MOROCCANS est une société spécialisée dans la distribution de produits cosmétiques naturelles du terroir. En effet, vendre des produits 100 % naturels n'aurait pas de sens sans une logique sociale parallèle.

Plus >

Concrètement, nous encourageons le commerce équitable, afin que nos achats favorisent le progrès social et humain des coopératives féminines dans le sud du Maroc.

En hommage aux femmes des coopératives qui extraient ces huiles à la main, et à leur savoir faire ancestral, leurs portraits ornent le packaging de chacun de nos produits.

Des produits simples présentés dans un emballage original et pratique mais aux vertus cosmétiques bluffantes, tels que le Savon Noir à l’huile d'olive, l’Argile « Rassoul » au géranium, un baume à lèvre à la cire d’abeille et miel, l’Eau Rose de Megouna, l’Eau de fleur d’oranger, le Henné à la rose de Damas et des fabuleux gommages au miel et bois de cèdre sans oublier notre huile d’Argan issue d’agriculture biologique enrichie d’huiles essentielles et de parfums naturels. Notre gamme comporte un autre prodige de la nature, également bien connue des femmes berbères, elles s'en servent depuis bien longtemps pour se protéger du vent brûlant du désert et préserver leur beauté si typique : l’huile de Figue de Barbarie, considérée à ce jour comme le meilleur antiride naturel de par sa richesse incomparable en vitamine E. Des produits conçus selon des recettes inédites et originales.

Ainsi l’efficacité naturelle des ingrédients est préservée au maximum. D’autre part, leur pouvoir assainissant et embellisseur pour la peau et les cheveux, est rendu encore plus exceptionnel par le respect des normes de qualité très strictes.

Ali Sbaibi de Kosem

Il est volontaire, affirmé et audacieux. Ce mordu de la mode, réinterprète les classiques séculaires avec un réalisme qui n’empêche pas l’inventivité. 

Plus >

Un exercice qui conjugue quintessence des couleurs, diversité des formes et noblesse de la matière. Ali a l’idée d’une mode élégante, à la fois contemporaine et avant-gardiste, sobre et presque « artistique »C’est de leur grande complicité et de leur passion commune pour la création qu’est né l’univers Kösem.

A propos de la marque

« Head high up » ou  « La tête haute »  telle est la devise de Kösem.
D’inspirations diverses et variée, la marque souhaite réunir une communauté qui se veut fière de son identité et qui affirme son style avec audace.

Pour sa première aventure, elle prône un retour à la noblesse du métier manuel, avec le défi de démocratiser le Fez.
Les ambitions de la marque sont donc évidentes : bousculer les codes pour trouver un nouvel équilibre, basé sur des valeurs fortes, celles d’un Maroc plus moderne mais toujours fidèle à son histoire et à ses valeurs.

Sara HATIMI de Kosem

Esthète et férue d’Art, Sara est d’abord initiée à la peinture. Mais c’est en côtoyant des univers artistiques de tous genres et grâce à ses nombreux voyages que naît son irrépressible envie de créer.

Plus >

Elle décide alors d’aller à la découverte du patrimoine culturel pour tenter d’en préserver l’héritage artisanal.

A propos de la marque

« Head high up » ou  « La tête haute »  telle est la devise de Kösem.
D’inspirations diverses et variée, la marque souhaite réunir une communauté qui se veut fière de son identité et qui affirme son style avec audace.

Pour sa première aventure, elle prône un retour à la noblesse du métier manuel, avec le défi de démocratiser le Fez.
Les ambitions de la marque sont donc évidentes : bousculer les codes pour trouver un nouvel équilibre, basé sur des valeurs fortes, celles d’un Maroc plus moderne mais toujours fidèle à son histoire et à ses valeurs.

Les partenaires institutionnels

Les partenaires officiels

Les partenaires seniors

Les partenaires media

Les partenaires TELECOM

Les partenaires RESTO DES CHEFS